101803  Principales annonces de Macron 

Macron

Principales annonces de Macron

Après 5 mois de crise des « Gilets jaunes » et au sortir grand débat lancé le 15 janvier, voilà les mesures de Macron.

Pas de Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC).

Pas de reconnaissance de vote blanc.

Activation du Référendum d’Initiative Partagé à partir d’un million de signature au lieu de 47 millions actuellement.

Mise en place des proportionnelles aux élections législatives (20 %) et baisse du nombre des parlementaires (25 %). Deux éléments qui ne sont pas nouveaux puisque faisant partie de sa campagne de 2017 et figurant dans la révision constitutionnelle.

Pas de fermeture d’hôpitaux ni d’école sans accord du maire d’ici 2020.

Création d’un point « France service » dans chaque canton « trouver des solutions aux problèmes » ?!!!

Fin des grands corps de la fonction publique et suppression de l’Ecole Nationale d’Administration.

Augmentation de la durée du travail puisqu’il a dit qu’il fallait « travailler davantage » pour favoriser la baisse des impôts.

Niches fiscales supprimées pour les entreprises.

Suppression d’un jour férié (NDLR : Lequel on ne sait toujours pas).

Pas de recule de l’âge de la retraite car il n’y croyait pas mais un allongement de la durée de cotisation afin « d’avoir un système de décote qui incite à travailler davantage ».

Aucun retour sur la réforme de l’Impôt Sur la Fortune mais peut être une révision de son mécanisme et de son assiette.

Classe de 24 élèves maximum de la maternelle au CE1.

« Au 1er janvier [2020] » ré-indexation des retraites « de moins de 2 000 € et qu’il n’y ait plus de sous-indexation » pour tous les retraités « à partir de 2021 ».

Retraite minimale de 1 000 € pour une carrière complète.

Abandon possible des suppressions de 120 000 postes dans la fonction publique.

Conseil de Défense Ecologique pour le climat.

Mise en place d’une garantie des paiements des pensions alimentaires. Les CAF « auront des prérogatives pour prélever les pensions alimentaires non payées » mais c’est déjà le cas depuis 2017 avec l’Agence de Recouvrement des Impayés de Pensions Alimentaires (ARIPA).

Renforcement et application de la loi de 1905 portant sur la laïcité par un contrôle plus dur des financements religieux extraterritorial.

Renforcement de la lutte contre l’immigration.

le 26/04/2019 à 04h36min05s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires