101802  Européennes : victoire du RN et 76,9 % d’échec pour Macron 

Européennes

Européennes : victoire du RN et 76,9 % d’échec pour Macron

Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Voilà un dicton court mais qui en dit long sur la politique française et qui ouvre les portes du pouvoir au Rassemblement national.

Le RN arrive en tête des élections européennes avec 23,4 % des suffrages exprimés et sonne le glas des partis traditionnalistes comme Les Républicains dont le score atteint tout juste 8,2 %, dépassé par Europe Ecologie Les Verts menée par Jadot Yannick qui fait score honorable de 13,2 %.

La gauche n’a pas à se réjouir et est en miette avec pour La France Insoumise un petit 6,4 % de voix qui se veut ex aequo avec le Parti socialiste.

Et loin derrière on trouve « Debout la France » conduite par Nicolas Dupont-Aignan avec 3.5 %, Génération(s) conduite par Benoît Hamon avec 3,3%, le Parti communiste conduite par Ian Brossat avec 2,4%, l’UDI conduite par Jean-Christophe Lagarde avec 2,6%, le Parti animaliste conduite par Hélène Thouy avec 2,2%, Urgence écologie conduite par Dominique Bourg avec 1,8%, l'UPR conduite par François Asselineau avec 1,2%, Autres liste 1 %, Lutte ouvrière 0,7 %, Les Patriote 0,7 %, AJ Gilets jaunes 0,6 % .

Si le Liste LREM conduite par Nathalie Loiseau fait 22,4% elle marque quand même l’échec d’Emmanuel Macron et de son gouvernement et ce d’autant plus que cet éparpillement de voix montre que 76,9 % des Français rejettent la politique de l’actuel chef de l’Etat alors même que celui-ci s’était engagé dans la bataille.

Il lui sera dur dans les prochains mois de faire valoir la légitimité de sa politique face à un pays qui ne croit plus en son gouvernement.

La faute à qui et à quoi ? A la baisse de l’APL, aux mensonges de l’Elysée, au scandale Bénalla, à l’augmentation de la CSG et la baisse du pouvoir d’achat des retraités, au mépris manifeste du personnage lui-même et de tous ceux qui le soutiennent, à l’insécurité grandissante, à l’impossibilité de la France d’agir sans l’aval de Bruxelles.

Autant d’éléments qui font que le RN a le vent en poupe même si au regard des chiffres 76,6 % des suffrages exprimés ne lui accordent aussi aucun crédit.

Il n’en demeure pas moins que le RN de Marine Le Pen a gagné haut la main cette élection qui laisse présager une stratégie gagnante pour les autres élections à venir.

le 27/05/2019 à 06h01min27s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires