185811  Il faut annuler le premier tour des élections municipales 2020 

Municipales 2020

Il faut annuler le premier tour des élections municipales 2020

Il est évident que l’élection municipale de 2020 est un raté, une mascarade. Après que le chef de l’Etat a autorisé le 1er tour et programmé l’annulation du 2nd sous couvert de risques sanitaires pour le reporter à juin rend caduque la sincérité du scrutin.

Cette annulation du 2nd tour la rend d’autant plus caduque que l’espace entre le 1er tour et le 2nd qui pourrait aller jusqu’au mois de juin va permettre des ‘’Offres Publiques d’Achat (OPA - NDR)’’si l’on considère les tractations qui vont pouvoir avoir lieu sur du long termes entre candidats malheureux du 1er tour et ce au détriment des opinions des électeurs et donc de la démocratie.

Sur Public Sénat Philippe Laurent de l’association des maires de France crie au scandale quand le socialiste Patrick Kanner dénonce « une porte ouverte aux manipulations » et ce d’autant plus que repousser jusqu’en juin la date de dépôt des listes pour le 2nd tour revient à «[…] tordre les règles[…] » de la démocratie si on s’en réfère à Bruno Retailleau président du groupe LR. Pour rappel, les listes du 2nd tour doivent normalement être déposées en préfecture ce jour et ce jusqu’à 18 heures.

Si d’aucuns crient leur colère beaucoup doivent se frotter les mains. En effet, le laps de temps séparant le 1er tour du 2nd est une porte ouverte à la manipulation des résultats du 1er tour par des tractations et la refonte des listes en fonction des plus offrants et les acteurs de la politique comme les personnes ci-dessus mentionnées ne s’y sont pas trompées.

D’aucuns pour conforter cette décision évoqueront le Covid-19 et les risques sanitaires tout en se cachant derrière le taux d’abstention qui ne date pas d’aujourd’hui mais représente environ 6 points de plus par rapport à 2014.

Pourtant l’annulation du 2nd tour n’aurait jamais dû avoir lieu. En effet, les mesures restrictives liées à celui-ci n’empêchent aucunement les gens de se rendre par masse dans les commerces et à se côtoyer coûte que coûte.

Si les commerces alimentaires restent ouverts cela repose bien entendu sur la nécessité pour tout un chacun de pouvoir subvenir à ses besoins primaires.

Mais L’hypocrisie ici est d’une totale évidence. Il n’y aurait pas eu plus de risque à maintenir les bureaux de vote ouverts le 22 mars quand on sait l’attitude responsable des présidents et assesseurs des bureaux et le soin qu’ils prenaient à faire laver les mains, etc.. et au vu du laps de temps qui se veut très court pour voter comparé à l’ouverture d’un magasin pris d’assaut et dans lequel parfois on reste plus d’une heure dans les files menant jusqu’aux caisses et ce les uns derrières les autres avec les pugilats qu’on a pu voir sur les réseaux sociaux.

La situation est certes inédite, mais l’illogisme qui en ressort montre de toute évidence une mauvaise gestion de la situation et une manipulation des résultats électoraux et des principes démocratiques.

Si l’on veut retrouver cette confiance en nos institutions le mieux serait – plutôt que de repousser le 2nd tour au 21 juin 2020 d’après les divers échos donc à dans 3 mois, et le dépôt des listes qui l’accompagnent jusqu’au 16 juin alors que ce dépôt est lié au résultat du 1er tour – d’annuler totalement les élections du 1er tour et de reporter l’ensemble des élections municipales à une date ultérieure.

le 18/03/2020 à 08h40min29s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires