224012  Tentative d'intimidation 

Communiqué

Tentative d'intimidation

Ce mardi 23 juin 2020, au sortir du débat radio à Réunion La 1ère, j’ai été violemment prise à partie par M. Jacquet HOARAU, 1er adjoint au Maire ayant délégation en matière de commande publique, qui a cru bon m’intimer l’ordre de ne plus parler de l’attribution du marché public d’acquisition de tableaux numériques pour les écoles du Tampon, d’un montant de l’ordre de 1,2 million d’euros, attribué par la commune à l’entreprise dirigée par son propre neveu.

Je suis une femme libre et indépendante qui ne cède à aucune menace ni pression de qui que ce soit. En ma qualité d’opposante politique, il est de mon devoir d’informer la population du Tampon et d’alerter les autorités de tout fait susceptible d’être pénalement qualifié.

L’agression verbale par M. Jacquet HOARAU illustre les méthodes du clan takiste, à l’image de son mentor qui n’a pour programme que les mensonges et les insultes tout au long des débats radios et TV, ainsi que les Réunionnais en général et les Tamponnais en particulier ont pu eux-mêmes le constater.
Cela révèle aussi la grande inquiétude et l’immense fébrilité qui agitent mes adversaires politiques en cette dernière ligne droite de campagne électorale : ils ont manifestement senti le vent tourner et ce dimanche 28 juin, avec les Tamponnais(es) nous allons mettre fin à leur gestion opaque des affaires communales.

J’adresse donc une fin de non-recevoir à M. Jacquet Hoarau et à M. André Thien Ah Koon : nous sommes en démocratie et la liberté d’expression est protégée par la Constitution, la Convention Européenne des Droits de l’Homme et la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Nathalie BASSIRE
Candidate tête de la liste ENSEMBLE
Elections Municipales au Tampon

Nathalie BASSIRE le 23/06/2020 à 17h53min52s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires