210630  Olivier Picard : le roi s'en va... 

Communiqué

Olivier Picard : le roi s'en va...

Le Roi de Carreau s'en va, vive le Roi de Pique : Cilaos choisit de garder ses chaînes ? À l'aube du second tour des municipales du 28 juin, il me semble indispensable, par la voie de ce communiqué, d'interpeller les Cilaosiennes et Cilaosiens sur divers points.

La profession de Foi de Jacques Techer annonce un ralliement de certains de mes colistiers dans ce second tour, j'invite mes colistiers à se faire connaître, parce que tout acte doit être assumé ! La signature sur ma liste impliquait un engagement sur deux tours et aucune fusion avec aucun des Techer.

CilaOSEntreprendre est une mouvance jeune et qui a des principes et des valeurs notamment en matière de respect et d’engagement. Notre équipe est respectueuse des choix de tout un chacun. Des choix qui, au regard du contexte ne sont pas assumés, nous ne vous considérons pas comme des
traîtres, le jugement de valeur n'a pas sa place chez nous. Seuls les électeurs pourront apprécier votre sens de la loyauté et de l’engagement.


Le candidat Jacques Techer n’a jamais décroché son téléphone pour ne serait ce qu’échanger avec la tête de liste de CilaOSEntreprendre que je suis. Encore une marque de manque de respect, mais surtout un manque de courage pour un homme qui se défend de prôner le changement.

Le 16 mars 2020, j'ai rencontré, à sa demande, Paul Franco TECHER,leader de la liste Unis pour Cilaos. J'ai pris cette rencontre pour une forme de respect et de reconnaissance de l'existence de
Cilaosentreprendre dans ce scrutin ; une reconnaissance que je ne retrouve pas chez le candidat Jacques TECHER qui se complait à agir dans l'ombre certainement en vue d'instaurer une nouvelle ère de monarchie avec un conseil municipal sans opposition.

Paul Franco Techer m’a proposé une fusion avec sa liste, ce que j'ai refusé car je n'ai qu'une seule parole. Je lui ai à mon tour proposé de se retirer à mon avantage si sa volonté réelle était de servir l'intérêt des Cilaosiens ; après qu'il m'ait confié qu'il ne siègera pas dans l’opposition. Il a refusé : « cela ne se fait pas en politique » m’a-t-il rétorqué.

Cilaosiennes, Cilaosiens, le changement et le développement de Cilaos ce n'est pas pour demain ! Entre celui qui démontre qu'il n’agit pas dans l'intérêt de la population s’il n’exerce plus le pouvoir et celui qui agit pour mettre en place le pouvoir absolu, nous courrons à la catastrophe. Le débat radio de ce matin l'atteste , les deux TECHER étaient absents !

Si le combat de Paul Techer était de servir Cilaos et même si cela ne se fait pas en politique, la voie de la raison l’amènerait à faire voter CilaOSEntreprendre pour construire une opposition et faire barrage à celui qui veut diriger seul. La démocratie à Cilaos est en péril, nous ne pouvons pas permettre de laisser les clefs de Cilaos dans les mains d'un seul Homme : le pouvoir absolu n’appartiendrait plus au peuple.

Je reste respectueux du choix des Cilaosiens dans la mesure où ce choix est conscient et non dirigé par la peur, l'aveuglement ou l'effet de masse.

Il n'est pas dans les mœurs en politique à Cilaos de faire preuve de transparence, je le regrette, les deux Techer veulent gagner, moi je veux faire avancer Cilaos. Ce qui brille n'est pas de l'or et vouloir le changement c’est oser mettre les deux Techer de côté pour avancer. Nous avons tous peur du changement mais celui-ci est vital pour notre commune.

Gagner c’est bien, faire gagner Cilaos c’est mieux ! J'appelle Paul Franco Techer à reconnaître que le peuple a choisi de le démettre de ses fonctions de maire et à faire barrage à un futur sombre en votant et en appelant ses militants, colistiers et électeurs à voter CilaOSEntreprendre . J'appelle les électeurs de Jacques Techer et les abstentionnistes du premier tour à ouvrir les yeux, à ne pas se contenter de fausses promesses, il ne parviendra pas à appeler aux financements auprès des instances et institutions avec lesquelles il est en conflit politiques et juridiques, j'appelle à la raison et au bon sens des Cilaosiens .

CilaOSEntreprendre n'est d'aucun parti politique, les portes ne lui seront pas fermées, j'en suis convaincu.

Olivier PICARD

Olivier Picard le 23/06/2020 à 18h23min15s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires