234956  Formations bidon pour Réunionnais couillons 

Formation

Formations bidon pour Réunionnais couillons

Le monde de la formation est très lucratif. Les politiques mises en place en France le prouvent. Mais c’est aussi une porte ouverte sur des formations bidons qui n’ont pas lieu d’être.

Les centres de formation pullulent à La Réunion et la concurrence y est très rude. Une concurrence qui n’est que la preuve s’il en est que le marché de la formation se porte bien.

Mais pour s’assurer de gagner une part de marché plus conséquente et juteuse, certains centres n’hésitent pas en répondant aux offres de Pôle emploi, non seulement de proposer des tarifs à 3 €/h par stagiaire quand les autres proposent 11 €/h mais qui plus est de mettre sur pied des formations inutiles en ce que pouvant être faites lors d’une immersion en entreprise.

C’est le cas de la formation de caissier / caissière ou hôte / hôtesse de caisse que d’aucuns proposent à Pöle emploi par ailleurs peu regardant et sur laquelle faute de mieux certains demandeurs d’emploi s’inscrivent de peur d’être radiés et de perdre leurs indemnités de chômage et autres revenus.

Si la formation est un moyen sûr et certain d’acquérir des savoirs et savoir-faire et des titres qui sont autant d’équivalents aux diplômes nationaux de l’Education nationale, genre « Employé de Commerce en Magasin » (ECM – niveau V), « Vendeur Conseiller en Magasin » (VCM – niveau IV), « Manager d’Unité Marchande » (MUM – niveau III), il va de soi que ce genre de formation en tant qu’hôte ou hôtesse de caisse n’a pas lieu d’être.

En effet, en deux jours, lors d’une immersion dans un magasin ou grande surface, les hôtes (esses) de caisse auront tôt fait de montrer le b.a. -ba du métier à qui veut être sur ce poste.

Ces formations sont d’autant plus "bidon" que pour permettre aux stagiaires d’avoir ne serait-ce une once de supposés savoir dans le domaine, les formateurs sont invités à télécharger sur Internet des logiciels à cet effet.

Quant à la crédibilité de ceux ayant bénéficié d’une telle formation et postulant à un poste d’hôte (esse) de caisse dans une grande surface il faut dire qu’elle est à zéro. En effet, il suffit de s’y rendre pour constater que les nouveaux hôtes (esses) de caisse sont formé(e)s par le personnel de l’entreprise directement.

Ainsi donc, pour 3 €/h par stagiaires dès lors qu’ils gagnent en volume, qu’ils brassent des demandeurs d’emploi pour rattraper la perte sur le prix proposé, certains centres de formation sont prêts à tout pour tuer leurs concurrents qui eux proposent des formations de qualité à 11 €/h par stagiaire auprès d’un public – certes demandeurs d’emploi – mais qui auront l’avantage soit d’avoir un titre au bout de leur formation soit d’avoir acquis des connaissances utiles pour leurs projets futurs.

Ainsi donc pour certains centres, on est resté dans un système colonialiste et minimaliste où le Réunionnais est avant tout une pompe à fric auxquels on peut proposer des formations "bidon".

A croire que les Réunionnais pour ceux-ci sont ni plus ni moins que des couillons.

le 09/09/2020 à 15h36min07s Lu 0 fois

commentaires momentanément suspendus

Commentaires