Nationalisation d’EDF

Mercredi 5 juillet à la grande surprise générale, la première ministre Elisabeth Borne a annoncé la renationalisation d’EDF à 100 %.

Dans sa déclaration de politique générale la première ministre s’est exprimée en ces termes :

«Je vous confirme aujourd’hui l’intention de l’État de détenir 100 % du capital d’EDF. Cette évolution permettra à EDF de renforcer sa capacité à mener dans les meilleurs délais des projets ambitieux et indispensables pour notre avenir énergétique ».

Cette annonce intervient dix-sept ans après que l’entreprise EDF eut ouvert son capital aux actionnaires.

Une ouverture de capital qui ne l’a pas empêché de sombrer dans les dettes. Des dettes ayant eu pour effet de retarder la mise en œuvre de ses projets notamment la construction de son réacteur EPR.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.