Le Trou de Fer par sentier de l’École Normale

Si l’idée d’une randonnée vous possède et ne savez où aller, tentez le Trou de Fer par le sentier de l’École Normale.

Voilà une randonnée dans Les Plaines, longue de 10 km mais facile à faire en 3h30 aller-retour (voire moins) en tout cas pour ceux qui veulent faire ça rapidement sans s’arrêter pour regarder.

A La Plaine des Palmiste, il faut s’engager sur la D55 qui mène à La Petite Plaine et se rendre jusqu’au Col de Bébour jusqu’à voir le Côteau Monique. Lorsqu’on arrive sur les lieux, il faut se garer sur le parking à droite puis parcourir quelques mètres à pied pour trouver ledit sentier visible toujours sur la droite.

L’accès y est très bien indiqué et y est permis par des passerelle en bois.

D’ailleurs le sentier est très bien aménagé et une grande partie du parcours se fait sur des passerelles.

Dès le départ, le voyageur s’engage dans une forêt dense et humide. De part et d’autre des fougères, des arbres mousseux, des orchidées sauvages l’accompagnent.

Lors de l’avancée, le randonneur passera aussi dans une clairière à sec et arrivera à La Grande Mare avant de repartir vers Le Trou de Fer. Par endroit, le sol est gras et glissant tant il est imbibé d’eau et faisant de la boue. Les rondelles de bois qui s’y trouvent sont pourris et ne laissent plus de prises.

Sur le parcours, des Tamarins des Hauts se laissent voir. Des espèces endémiques, le Tarier de la Réunion ou Tec-tec (Saxicola tectes), Oiseau la Vierge (Chakouat en créole – Terpsiphone bourbonnensis pour les puristes) pourront faire leur apparition.

C’est peu dire qu’il ne faut pas les chasser et encore moins laisser sur le passage des déchets qui pourraient attirer les rats prédateurs de ces espèces rares.

Il aura aussi l’occasion, s’il a plu d’entendre le murmure des cours d’eau et de voir des bassins éphémères.

Si, durant sa marche, le voyageur est fatigué, il pourra aussi s’asseoir sur des troncs d’arbre ou sur un banc posé là par l’ONF.

Il faut faire très attention à ne pas bifurquer vers d’autres sentiers présents sur le parcours comme par exemple, le Gîte de Bélouve par la Route Forestière.

Mais qu’il se rassure, avant d’arriver au Trou de Fer, une passerelle interminable viendra aider le promeneur.

Au bout, il arrivera sur une esplanade de bois donnant une vue imprenable sur le fameux Trou de Fer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.