Publicités lumineuses réduites et fermeture obligatoire des portes des magasins climatisés

L’urgence climatique oblige, un décret national va obliger les magasins climatisés à fermer leurs portes. Par ailleurs, la publicité lumineuse va être fortement diminuée.

Ainsi en a décidé Agnès Pannier-Runacher, la ministre de la transition énergétique.

Celle-ci, s’exprimant dans le Journal du Dimanche (JDD) a fait savoir qu’elle allait prendre deux décrets. Un qui « généralise l’interdiction des publicités lumineuses quelle que soit la taille de la ville entre 1 heure et 6 heures du matin » sauf pour les gares et aéroports et un deuxième qui interdira « aux magasins d’avoir leurs portes ouvertes alors que la climatisation et le chauffage fonctionnent ».

En obligeant les magasins climatisés à fermer leur porte, elle entend économiser 20 % d’énergie.

A ce jour, les unités marchandes situées dans les villes de moins de 800 000 habitants doivent éteindre leurs publicités lumineuses à partir de 1h du matin et jusqu’à 6h. Pour les enseignes situées dans une agglomération de plus de 800 000 habitants les règles d’extinction sont prévues dans un règlement local de publicité (RLP) s’il en existe un.

Le non-respect de ces règles expose les contrevenants à des amendes pouvant aller de 1 500 € à 7 500 € selon les cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.