Hassan Iquioussen, fiché S depuis 18 mois

L’affaire Hassan Iquioussen, imam qui se trouve dans le viseur du ministère de l’Intérieur pour ses prêches dites anti-laïques n’en finit pas d’apporter son lot de révélations.

Après que le tribunal administratif de Paris eut annulé l’arrêté d’expulsion à son égard, il semblerait que l’intéressé était inscrit au ficher S depuis dix-huit mois environ et aurait été condamné pour un abattage rituel irrégulier.

Il serait par ailleurs dans la ligne de mire du ministère de l’Intérieur depuis 1995 après que les services de renseignement eurent rapporté que le religieux était rigoriste « dans l’application du Coran » et faisait montre d’un « prosélytisme musulman » ne manquant pas de rajouter qu’il était l’un des intégristes ayant encouragé des jeunes filles musulmanes à porter le foulard islamique au lycée en octobre 1994.

D’ailleurs pour ce dernier, dans une vidéo de 2004, il apparait que « Seul le Coran est un livre saint. Les lois françaises n’y changeraient rien, lois qui sont instituées par un gouvernement manipulé par les juifs ».

Non content de cela, dans une réunion privée dans le Nord de la France, celui que le ministre de l’Intérieur voudrait voir quitter le territoire, fait savoir que « Notre ennemi, c’est la laïcité, les francs-maçons et les catholiques » révèle le Journal du Dimanche (JDD).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *