Le nouvel ordre du monde sera anti-occidental

Depuis quelques années les pays d’Asie et de l’Orient entendent se détacher des valeurs induites par l’Occident.

Grâce à l’Organisation de Coopération de Shanghai (OCS) avec la Chine en tête cette orientation pourrait bientôt aboutir.

Xi Jinping qui sera reconduit dans un mois à la tête du Parti communiste chinois entend par ailleurs accélérer ce nouvel ordre mondial.

L’idée est de « s’opposer conjointement aux interférences d’autres pays dans les affaires intérieures », « de renforcer la coopération en matière de sécurité », créer un « centre de coopération Chine-OCS », approfondissement de « la coopération » dans des domaines comme la science, l’éducation, la culture, la santé, les médias et in fine « développer les échanges avec d’autres organisations internationales et régionale comme les Nations unies ».

Parmi ce nouvel ordre mondial, se trouvent réunis : la Chine, la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, l’Inde, le Pakistan, l’Iran.

D’autres pays devraient rejoindre l’OCS à savoir : la Biélorussie, l’Égypte, l’Arabie saoudite, le Qatar, Bahreïn, les Maldives, les Émirats arabes unis, le Koweït, la Birmanie.

On notera donc une belle brochette de pays qui réfutent les principes démocratiques prônés par l’Occident.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *