L’Église de la Réunion homophobe et contre l’euthanasie

Le 19 septembre alors qu’il officiait dans le cadre de la fête de la Salette, l’évêque de La Réunion a fait une sortie très remarquée.

Le représentant de l’Église catholique apostolique et romaine, Mgr Gilbert Aubry , dans son homélie ne s’est pas privé en parlant de la famille de dire « Qu’est-ce que cela veut dire le mariage pour tous ? Une aberration ! Il ne s’agit pas de condamner les personnes mais dans la mémoire longue de l’humanité, le mariage a toujours été l’union d’un homme avec une femme et réciproquement. Ne perdons pas de vue que ce qui est légal n’est pas forcément moral. »

Dans le même ordre d’idées, le guide spirituel des Catholiques s’est aussi interrogé sur l’euthanasie en s’exprimant de la sorte « Et que dire de cette perversion qui consiste à présenter l’euthanasie comme le moyen de mourir dans la dignité ? On tue la personne pour soi-disant faire disparaître la souffrance alors que les soins palliatifs sont là pour gérer et faire disparaître la souffrance pour que la personne puisse jouir de la vie jusqu’à la fin naturelle de sa vie ».

Des propos qui peuvent choquer plus d’un mais qui sont à replacer dans un contexte de pensées religieuses et doctrinales partagées par des millions d’individus.

Ce que dit très haut et très fort ce religieux est aussi pensé par la plupart des religions monothéistes (judaïsme, christianisme, islam) voire par les autres courants religieux, à ceci près que par risque de sanctions judiciaires en France, celles-ci préfèrent se taire.

Reste qu’au demeurant, le prélat devrait aussi se soucier de son Église gangrénée par les scandales de pédophilie quand bien même puisse-t-il s’exprimer sur des sujets sociétaux dont les propos pourraient blesser plus d’un bien que celui-ci ait dit dans sa prêche ” Il ne s’agit pas de condamner les personnes “.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.