Mobilisation en Russie, guerre totale en perspective, la Chine à la rescousse

Vladimir Poutine a laissé entendre une mobilisation de 300 000 réservistes afin de vaincre l’Ukraine et n’exclut pas d’avoir recours à tous les moyens pour gagner une guerre qu’il a lui-même déclenchée face à un pays qui ne se laisse pas faire.

Tous les voyants sont au rouge face à la folie d’un homme qui sous l’emprise de l’hubris n’hésiterait donc pas à utiliser l’arme nucléaire.

Face à cette situation, la Chine, proche alliée de la Russie demande un « cessez-le-feu à travers le dialogue » via son porte-parole du ministère chinoise des Affaires étrangères Wang Wenbin.

De son côté, l’Occident serre les fesses et le dollar s’envole. La panique s’empare du monde tant et si bien que certains voient l’aube d’une ère apocalyptique. Et l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord ainsi que l’Organisation des Nations Unies sont impuissantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.