Personne n’a menacé la Russie…

Dans la crise que traverse le monde au travers de la guerre en Ukraine menée par la Russie, le président américain, Joe Biden, s’exprimant à la tribune de l’assemblée générale de l’ONU n’est pas passé par cinquante chemins pour dénoncer le seul fait belliqueux de la Russie.

Ainsi, le leader américain a accusé la Russie d’avoir « violé de manière éhontée » les principes fondateurs de la Charte des Nations unies avant de rajouter que « personne n’a menacé la Russie, et personne d’autres que la Russie n’a cherché le conflit ».

(Photo : capture d’écran Whitehouse)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.