L’Arizona réactive une loi du 19ème siècle sur l’avortement

Aux USA, l’Arizona au travers de la décision d’une juge, vient de faire un bon jusqu’au XIXème siècle.

S’appuyant sur la décision de la Cour suprême américaine qui fin juin a remis en cause la jurisprudence garantissant le droit à l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) de 1973, cette juge a estimé de son côté que cette décision ramenait le droit à l’avortement aux principes d’avant 1973.

Pour les médias américains cette décision remet au goût du jour la loi très restrictive sur l’IVG et qui était appliquée de 1864 à 1901.

Karine Jean-Pierre, porte-parole de la Maison Blanche a fait savoir que cette décision, si elle venait à se confirmer outre le fait de menacer de 5 ans de prisons le personnel de santé, impliquerait aussi que «des personnes ayant survécu au viol et à l’inceste seraient forcées de porter les enfants de leurs agresseurs ; et des femmes enceintes ayant des problèmes de santé seraient confrontées à des risques terribles ».

Bienvenue au pays des faux-culs et de la bigoterie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *