André Thien Ah Koon maire du Tampon, condamné en 1ère instance

Mis en cause dans le cadre de l’embauche de Christelle Mondon, sœur de sa 2ème adjointe, Laurence Mondon, André Thien Ah Koon a  été ce jour, reconnu coupable par le tribunal de Saint-Pierre  de prise illégale d’intérêt.

Il écope en première instance de 5 000 € d’amende, 6 mois de prison avec sursis et 3 ans d’inéligibilité.

Christelle Mondon, quant à elle, bien qu’elle ait démissionné à la tête de la société publique locale Sudec, a été reconnue coupable et condamnée de ce fait à 2 500 € d’amende, 3 mois de prison avec sursis et 3 ans d’inéligibilité.

Le maire du Tampon envisage d’interjeter appel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *