Les oiseaux disparaissent

C’est le constat alarmant de l’ONG BirdLife. Selon l’étude de cet organisme non gouvernemental, les populations de 49 % des espèces sont en déclin. 38 % sont stables et seulement 6 % sont à la hausse

On pourrait penser qu’il s’agit d’espèces rares, mais la réalité veut que les espèces communes sont aussi concernées par cette hécatombe.

Selon le rapport, plus de 3 milliards d’oiseaux ont été perdus en Amérique du Nord et dans l’Union européenne.

De par le monde, 231 espèces sont classées dans la catégorie « en danger critique d’extinction » alerte les ornithologues.

Les spécialistes font état de la disparition d’au moins 187 espèces. Le rapport note que « La majorité de ces extinctions concernent des espèces insulaires endémiques, dont 33 à Hawaï, 32 aux îles Mascareignes, 20 en Nouvelle-Zélande et 16 en Polynésie Française, la plupart ayant été victime de la prédation par des mammifères introduits ».

A l’origine de cette sixième extinction de masse, l’activité humaine avec « l’expansion et l’intensification de l’agriculture […]. L’exploitation forestière » et bien d’autres facteurs parmi lesquels figure aussi le réchauffement climatique écrit encore BirdLife.

(Photo : Brandon Payet – Bulbul orphée (Pycnonotus jocosus))

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *