Alexis Kohler, mis en examen

Le secrétaire général de l’Elysée a été mis en examen pour prise illégale d’intérêts selon la Parquet National Financier (PNF).

Cette mise en examen fait suite à la plainte d’Anticor qui avait dénoncé les liens familiaux de ce dernier d’avec l’opérateur maritime Mediterranean Shipping Company (MSC).

Anticor lui reprochait en effet d’avoir pris position sur des contrats entre Terminal Normandie MSC (TNMSC) et le groupe maritime MSC ainsi que le Grand Port du Maritime de Havre (GPMH) en tant que sous-directeur de l’Agence des Participations de l’Etat sans signaler qu’il siégeait au conseil de surveillance du GPMH comme l’avait révélé Médiapart et sans faire état des liens familiaux qui l’unissaient au groupe MSC dirigé par les cousins de sa mère.

Le secrétaire général de l’Elysée a aussi été placé sous le statut de témoin assisté du chef de trafic d’influence.

(Photo : site de l’Elysée)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *