Il encaisse des chèques contre du liquide, il se retrouve dans la merde

Il ne faut jamais faire confiance à personne, même pas à son ombre. Sur Le Tampon, un homme qui évolue dans le monde de l’esthétique l’apprendra à ses dépens.

En effet, celui-ci a sympathisé avec l’une de ses clientes au grand dam de sa femme. Tant et si bien qu’un beau jour celle-ci découvre des retraits en espèce du compte de l’entreprise mais aussi des entrées d’argent proportionnelles aux sorties au travers des dépôts de chèques.

Étonnée de la situation, celle-ci va s’enquérir auprès de son époux de ces transactions. Celui-ci lui donne ses explications.

Soucieuse de comprendre la fin de l’histoire, elle cherche à savoir l’identité du titulaire des chèques et finit par la trouver.

Désireuse de tirer l’affaire au clair et doutant du bienfondé des transactions sur le compte, elle contacte alors le titulaire des chèques.

Au bout du fil un homme lui répond et fait savoir qu’il a fait opposition et porté plainte pour vol de chéquier. En effet, sa femme a subtilisé le chéquier avant de venir à La Réunion. L’homme affirme de son côté être en métropole.

Une situation inattendue qui chamboule la coiffeuse et qui va revoir son mari pour lui en parler.

Devant le fait accompli celui-ci avoue ne rien comprendre et explique qu’il a voulu tout simplement aider son amie.

Acculé, il se décide alors de porter plainte auprès des autorités judiciaires mais ne voulant pas froisser son amie l’en informe.

Celle-ci loin de perdre pied lui répond que c’est lui qui l’a incité à faire ces chèques et que de ce fait, elle va porter plainte contre lui.

Non content de se brouiller avec son amie, dans la foulée il perd aussi sa femme qui était aussi son associée. En effet, celle-ci lui a demandé le divorce.

Comme quoi, il ne faut vraiment faire confiance à personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *