Un évêque émérite reconnaît une agression sexuelle

Jean-Pierre Grallet, archevêque émérite de Strasbourg, a reconnu dans une lettre une agression sexuelle.

Le prélat y a écrit « A la fin des années 1980, alors que j’étais religieux franciscain, j’ai eu des gestes déplacés envers une jeune femme majeure, comportement que je regrette profondément ».

Cette agression a été signalée à la justice et une enquête canonique est en cours contre l’ex-évêque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *