Nature

Le miel guérit : témoignage de L. jeune fille de 20 ans.

Le miel on le sait tous est utilisé depuis l’antiquité dans la pharmacopée pour ses bienfaits sur la santé et la beauté. En Égypte, le miel était déjà utilisé en médecine et participait à l’embaumement des défunts.

Ces qualités curatives n’ont pas échappé aux Grecs et au Romains qui l’utilisaient pour soigner les blessures et infections.

Tout pays où vivent les abeilles utilise la production de ces insectes sociaux mellifères pour traiter certaines maladies.

Il faut dire que le miel contient des antioxydants et des enzymes qui peuvent renforcer le système immunitaire. Ses composants font de lui un antibactérien et un antifongique. Il aide à soulager la toux et les inflammations de la gorge et participe à la performance physique pour ne citer que ces maux.

Le témoignage de L. qui a été opérée d’un kyste pilonidal ne fait que confirmer les bienfaits de ce produit qui devient de plus en plus rare du fait de la disparition des abeilles.

C’est ainsi que la jeune femme témoigne :

« J’ai été opérée d’un kyste pilonidal. Normalement la durée moyenne de cicatrisation est de 2 mois. J’ai constaté que sur l’ordonnance du médecin il y avait écrit « Miel ». J’ai donc décidé d’acheter un miel bio de La Réunion.

Dans le cadre de mon opération, il était prévu que je sois suivie durant deux mois par des infirmiers venant à mon domicile. Ceux-ci constatent que j’ai pris du miel en dehors d’une pharmacie et doutant de celui-ci contacte le chirurgien pour être couvert. Il faut dire qu’ils appréhendaient une mauvaise réaction de ma part.

Mais contre toute attente, ils constatent qu’en trois jours les résultats de ce pansement naturel représente une semaine de soin. Au fil des jours, la plaie se cicatrise à une vitesse grand V. Et au bout d’un mois la voilà refermée alors que sans celui-ci j’aurai dû attendre deux mois.

Cette guérison en si peu de temps n’est pas négligeable. En effet, c’est moitié moins de matériels médicaux, mais aussi de soins à domicile et d’arrêt maladie.

Une guérison liée au miel qui fera que les infirmiers eux-mêmes ont commencé une démarche leur permettant d’utiliser du miel dans le cas de cicatrisations trop longues ».

Encore un témoignage qui montre que le miel reste un produit très rare mais très efficace dans le cadre de certains problèmes de santé.

Du fait que ce soit un produit très sucré, on ne peut conseiller de le consommer sans modération mais on peut quand même tenir compte qu’il peut participer à la guérison. Donc on peut l’utiliser à bon escient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *