Une suppression de la redevance audiovisuelle en trompe-l’œil

Les députés ont voté en première lecture la suppression de la redevance audiovisuelle. Mais celle-ci ne disparait pas vraiment et même pénalise les personnes n’ayant pas de télévision.

D’une façon détournée donc, le gouvernement a maintenu la redevance audiovisuelle et de la pire façon qui soit puisque, cette redevance sera remplacée par… un prélèvement sur la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA).

D’une façon détournée, le gouvernement d’Emmanuel Macron impose donc une redevance universelle pour financer l’audiovisuel public.

La NUPES qui s’est abstenue peut se réjouir quand même puisque l’idée d’une redevance audiovisuelle universelle avait été posée par des membres de leur alliance fussent-ils socialistes.

En tout cas les Français l’ont bien profondément dans le c..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.