Pont du Bras d’Antoine sur la RD 400, une œuvre d’art très chère à l’abandon

Débuté en 2021, le pont qui enjambe le bras d’Antoine sur la route des Flamboyants (Rd 400) entre la commune de Saint-Pierre et Le Tampon va-t-il être mis en service un jour ?

C’est la question que se posent les usagers à l’égard de cette œuvre d’art dont le montant n’est pas inférieur à 2 130 425,65 €.

Et pour cause. Le gros des travaux semble avoir pris fin à ceci près que les travaux de chaussées, d’équipement et signalisation ainsi que les aménagements paysagers font défaut et que les travaux sont arrêtés depuis quelques temps déjà.

Entrant dans le projet d’aménagement de la RD 400 qui fera rejoindre la route des Flamboyants à la RD 27 connue sous le nom de route de Dassy, ce pont de Bras d’Antoine est là, mais de bout en bout avec des grilles ou des barrières de Jersey y empêchant la circulation.

Le pont qui est tout neuf donne par ailleurs l’impression d’être à l’abandon.

Si celui-ci se trouve sur la route des 400 dont l’aménagement futur est de fluidifier en rééquilibrant le trafic grâce à l’accès direct à la RD 27 et fluidifier la circulation dans les zones habitées des Trois Mares, Bras de Pontho, Pont d’Yves et le Dassy tout en optimisant les déplacements et le développement économique et la sécurité, pour l’heure, vu l’allure qu’il a, celui semble ne rien garantir des grandes lignes de ce projet.

Pire, compte tenu de son état, il donne plutôt l’impression d’un aménagement d’une RD 400 et d’un prolongement de la route des Flamboyants au point mort.   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.