Premier cas de variole du singe à La Réunion

Un premier cas d’infection par le virus Monkeypox (variole du singe) est confirmé ce 14 septembre 2022 à La Réunion, après des analyses biologiques réalisées chez un patient ayant consulté ce jour.
La personne est isolée à son domicile, son état de santé n’inspire pas d’inquiétude.

Une enquête épidémiologique est mise en œuvre par les équipes de l’ARS La Réunion et de Santé publique France, en lien avec le médecin ayant pris en charge ce patient.

Il s’agit d’un homme de retour récemment de Métropole, où il a très probablement contracté l’infection.

Les personnes ayant été en contact étroit avec ce patient sont en cours de recensement. Elles recevront les informations sur la conduite à tenir : encouragement à se faire vacciner dans les plus brefs délais, surveillance de toute apparition de symptômes évocateurs.

Au 12 septembre 2022, 3 833 cas ont été recensés en France et aucun décès n’a été signalé à ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.